« Kelidar », le plus long roman persan, se rend au Caire

Mohammad Ali Azar Shab, un éminent professeur de la langue et la littérature arabes, a déclaré dans une interview avec le correspondant culturel de l’IRNA : « Dans les pays arabes, il y a une sorte d’attention et d’accueil réservés aux romans persans contemporains. Pour cette raison, le roman Kelidar de Mahmoud Dolatabadi a été traduit en arabe et publié au Caire.

Kelidar est un roman écrit par un éminent écrivain contemporain iranien Mahmoud Dowlatabadi qui raconte la vie d’une famille kurde (Kormanj)  face à l’hostilité de ses voisins paysans, malgré la similitude de leur culture.

Kelidar est le nom d’un village aux alentours de la ville de Sabzevar au Khorassan, dans le nord-est de l’Iran, où le roman se déroule, à la fin des années 1940.

La créativité de Dowlatabadi fait de Kelidar un des romans les plus brillants qui aient été écrits en persan.

Dowlatabadi a mis quinze ans pour écrire Kelidar. Le roman a été publié en dix volumes, ce qui en fait le plus long roman écrit en langue persane.

Ce roman a été traduit en plusieurs langues.

Suivez l’IRNA sur Twitter @Irnafrench

    

پیشنهاد ما به شما

چالش‌های جراحی لگن و ران

به محل اتصال استخوان‌های مجاور و متصل به یکدیگر مفصل می‌گویند. اگر این بخش فاقد …